« Legends of Flight » : la naissance d’un avion en 3D

Mike Carriker, pilote d'essai en chef de Boeing, à bord d'un Lockheed Constellation (image du film)
Mike Carriker, pilote d'essai en chef de Boeing, à bord d'un Lockheed Constellation (image du film)
L'affiche du film "Legends of Flight"
L’affiche du film « Legends of Flight »

Une fois n’est pas coutume, ce billet ne parlera pas d’auto… enfin, presque pas ! En effet, comme bien des hommes, je suis resté un grand enfant. Et c’est bien connu, les enfants sont fascinés par tout ce qui est gros, fait du bruit et va vite. Comme les avions, par exemple. Justement, la grand-messe de l’aviation, le Salon du Bourget, se tient très bientôt (j’espère avoir le temps d’y faire un saut !). À cette occasion, la Géode passera du 18 juin au 3 juillet le très intéressant documentaire Legends of Flight qui, comme son titre ne l’indique pas, se penche sur la genèse du futur long-courrier de Boeing, le 787.

Mais d’abord, petite mise au point. Contrairement à ce que l’on peut entendre ici ou là, Boeing 787 et Airbus A380 ne sont pas rivaux : l’américain, destiné à accueillir de 200 à 300 passagers, fait figure de nain à côté du superjumbo européen capable d’en embarquer jusqu’à… 850. Ces deux appareils correspondent juste à deux visions différentes du marché, l’une privilégiant de multiples liaisons long-courrier effectuées par des appareils de taille moyenne (Boeing 787), l’autre se concentrant sur les grands axes aériens aux aéroports surchargés (Airbus A380). Voilà pour la mise au point.

Mike Carriker, pilote d'essai en chef de Boeing (image du film)
Mike Carriker, pilote d’essai en chef de Boeing (image du film)

Mais revenons à notre film. Dans Legends of Flight, présenté en projection 3D relief par la Géode, on suit le pilote d’essais de Boeing Mike Carriker dans le travail de conception et de mise au point de cet appareil de nouvelle génération. Et quand je dis « nouvelle génération », ce n’est pas un mot en l’air : le Boeing 787 est en effet le premier avion de ligne à utiliser le carbone de façon aussi intensive.

Le carbone est un matériau que les amateurs d’autos que nous sommes connaissent bien. Depuis la Ferrari F40, il n’est pas une supercar qui n’ai pas fait appel à la fibre de carbone, qui présente l’avantage d’être aussi résistante que légère. Si ce dernier point est intéressant sur une voiture de sport, il devient un atout décisif pour un avion. Chaque Boeing 787 embarque ainsi 35 tonnes de fibre ! Le film montre l’atelier où les rouleaux de fibre sont dévidés jusqu’à former un coûteux tapis de composite qui est ensuite chauffé dans un immense four. Des images qui fascineront les amateurs de technologie.

Fils de carbone utilisés pour la construction du Boeing 787 (image du film)
Fils de carbone utilisés pour la construction du Boeing 787 (image du film)

Mais heureusement, Legends of Flight n’en donne pas qu’aux amateurs de boulon-rondelle. À travers de belles images de l’étonnant avion de chasse Harrier, du sublime Lockheed Constellation (le plus bel avion jamais dessiné à mon avis… à égalité avec le Concorde, bien sûr !), ou d’un planeur, le film restitue la magie du vol sous toutes ses formes.

Outre évoquer les glorieux ancêtres des avions actuels, Legends of Flight évite l’écueil du « film promotionnel » : s’il se penche essentiellement sur la genèse du tout dernier Boeing, il s’attarde également sur le lancement de l’Airbus A380 et ne fait pas l’impasse sur les nombreux retards accumulés par les deux titanesques projets.

Les ateliers Boeing à Everett, Washington (image du film)
Les ateliers Boeing à Everett, Washington (image du film)

Enfin, le film fait bon usage de la 3D relief, en nous faisant visiter les entrailles de l’appareil grâce à la magie des images de synthèse, et en expliquant de façon didactique l’évolution des moteurs ou la conception des fascinantes ailes du Boeing 787. Bref, Legends of Flight, c’est du grand et beau spectacle, à la fois intelligent et divertissant, capable de plaire aux petits comme aux grands.

Plus d’infos sur le site Legends of Flight et sur le site de La Géode.

A propos Vincent Desmonts 88 Articles

Je suis journaliste automobile depuis plus de quinze ans, et collabore actuellement avec Auto Plus, Motorlegend.com, l’Auto-Journal, Sport Auto Classiques…

3 Rétroliens / Pings

  1. J’ai testé pour vous : l’hôtel des dingues de bagnole ! « Route ouverte
  2. En balade : de Toulouse… à Mars ! « Route ouverte
  3. 7 bonnes raisons d’aller au Salon du Bourget 2013 « Route ouverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*