Endurance Expérience : la fidélisation selon Audi

La grille de départ de l'Audi Endurance Expérience
La grille de départ de l'Audi Endurance Expérience
Audi Endurance Expérience
Audi Endurance Expérience

Vous en connaissez beaucoup, vous, des marques « premium » qui font des  cadeaux à leurs clients ? En général, ces derniers peuvent déjà s’estimer heureux de faire partie des quelques élus qui peuvent signer un bon de commande, à fortiori quand le commercial, dans sa grande magnanimité, leur accorde une remise de 2%. Pourtant, ne dit-on pas que les petits présents entretiennent l’amitié ? Chez Audi France, on semble l’avoir compris : destinée en priorité aux meilleurs clients de la marque, l’Audi Endurance Expérience leur permet de découvrir la compétition automobile à un prix défiant toute concurrence. Une opération à ma connaissance encore jamais vue chez un grand constructeur… et que j’ai eu la chance de vivre de l’intérieur !

Cinq cent quatre-vingt dix huit euros par personne : c’est ce qu’à coûté aux participants leur inscription à l’une des trois épreuves qualificatives de l’Audi Endurance Expérience, au circuit Bugatti, au Castellet ou à Magny Cours. Pour ce tarif, les candidats se sont retrouvés à cinq par voiture (des A1 1.4 TFSI 185 ch vidées et arceautées), et ont eu droit à une heure et demi d’essais libres suivis d’une course de trois heures. Le tout organisé de main de maître par Oreca, avec une armée d’hôtesses, un speaker pour l’ambiance et des moniteurs de pilotage chevronnés en guise de teams managers. Bref, les petits plats dans les grands.

Briefing des pilotes
Briefing des pilotes

Moins de 600 euros pour une journée comme ça, avec des essais chronométrés suivis d’une vraie course, ça vaut déjà le coup. Mais ceux qui ont terminé dans les trois premières places de chaque épreuve qualificative ont carrément eu droit à une grande finale sur 24 heures au Castellet !

La grille de départ de la finale de l'Audi Endurance Expérience
La grille de départ de la finale de l’Audi Endurance Expérience

Les 22 équipages invités ont alors pu se glisser dans la peau de pilotes d’endurance et ressentir ce que vivent les champions engagés aux 24 Heures du Mans ! Mettre au point une stratégie de course, gérer ses arrêts aux stands, trouver le bon compromis entre vitesse pure et respect de la mécanique, découvrir les aléas du pilotage nocturne : autant de défis pour des pilotes souvent peu expérimentés. Le tout avec un encadrement digne des plus grands événements, des ateliers pour occuper les accompagnants des pilotes et une retransmission de la course en direct (et en vidéo !) sur internet.

Pas mal de bagarre, un soupçon de tôle froissée, mais pas de gros bobo !
Pas mal de bagarre, un soupçon de tôle froissée, mais pas de gros bobo !

Autant dire qu’avec une telle organisation pour grosso-modo 110 pilotes et leurs familles, l’opération aura coûté fort cher à Audi France ! Pourtant, elle devrait être rééditée l’an prochain, à une nuance près : des tarifs (un peu) plus élevés. Mais alors, que gagne Audi dans cette affaire ? Un peu d’image, quelques retombées médiatiques (sur M6 Turbo notamment), mais surtout des clients à jamais fidèles. Et apparemment, la fidélité, ça n’a pas de prix.

PS : au fait, avec mes coéquipiers Benoît, Brian, Eric et Guillaume, nous avons terminé 12e au général et troisièmes au podium des Hors-Classement. Pas mal non ? 😉

A propos Vincent Desmonts 88 Articles
Je suis journaliste automobile depuis plus de quinze ans, et collabore actuellement avec Auto Plus, Motorlegend.com, l'Auto-Journal, Sport Auto Classiques...

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*