Citroën Metropolis : on peut rêver !

Citroën Metropolis
Citroën Metropolis

Aujourd’hui, je suis tombé sur toute une collection de photos du concept-car Citroën Metropolis, et j’ai eu envie d’y consacrer un petit billet. Impossible de rester insensible devant ces lignes et ces proportions ! Le Metropolis nous a fait rêver. Mieux : il nous a fait espérer ! Dévoilé l’an dernier, lors de l’exposition universelle de Shanghai, le Metropolis a pu laisser espérer que Citroën allait enfin prendre sa revanche sur le marché du haut de gamme. Après le succès de modèles emblématiques comme la DS, la SM, la CX et plus récemment la XM, il est rageant de constater qu’il ne semble plus y avoir de place sur le marché pour une belle et grande Citroën. La C6 ne manque pourtant pas d’atouts, mais non, rien n’y fait : ses ventes restent confidentielles !

Mais avec le Metropolis, Citroën a laissé entrevoir une nouvelle stratégie : prendre appui sur l’immense marché chinois, friand de grandes et luxueuses autos, afin de rebondir dans le haut de gamme. L’idée était bonne, et l’application concrète spectaculaire : dessinée par une équipe internationale de stylistes basée à Shanghai, la Metropolis en impose, avec ses 5,30 mètres de long et ses 2 mètres de large ! Sans parler de sa motorisation hybride essence, forte de… 460 chevaux.

Hélas, trois fois hélas ! Dans une récente interview au Figaro, Vincent Besson, le patron du Produit Citroën, a laissé entendre qu’avec les futures normes d’émissions de CO2 en vigueur aux quatre coins du monde – y compris en Chine ! – un projet comme le Metropolis avait peu de chances de voir le jour. Aïe : le syndrome tellement français du « concept-car trop beau pour être vrai » a semble-t-il encore frappé ! Il ne nous reste plus que ces quelques photos pour rêver. C’est triste, non ?

A propos Vincent Desmonts 88 Articles

Je suis journaliste automobile depuis plus de quinze ans, et collabore actuellement avec Auto Plus, Motorlegend.com, l’Auto-Journal, Sport Auto Classiques…

1 Rétrolien / Ping

  1. Ces voitures dont la crise nous a privés « Route ouverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*